Adultes : Se former autrement, évoluer professionnellement

S’entraîner à apprendre

  • J’ai repris une formation d’ingénieur, j’avais un BTS et j’ai un peu de mal,
  • J’ai réussi le concours d’éducateurs que je souhaitais depuis longtemps, mais j’ai peur de retomber dans les difficultés que j’ai eues étant jeune.
  • À l’écrit, ça va, mais quand je dois prendre la parole, je suis paniquée et je bafouille.
  • J’aimerais m’organiser mieux dans mon travail, je me sens débordé, et ça envahit ma vie personnelle.
  • J’ai du mal à retenir le nom de mes collaborateurs, j’aimerais travailler ma mémoire.

Des entretiens, un à trois le plus souvent, espacés dans le temps pour :

  • Analyser les situations telles qu’elles sont vécues,
  • Approfondir la connaissance de ses propres fonctionnements de pensée,
  • Expérimenter des manières de faire,
  • Choisir des projets précis à mettre en œuvre entre deux entretiens.

Pouvoir dire :

  • Je suis moins inquiète, je m’aperçois que j’arrive à suivre en cours. Ma formation se passe bien.
  • J’ai réussi mon examen, l’oral me faisait très peur et le programme à retenir était chargé.
  • En fait, il faut que j’applique pour moi-même ce que je recommande à mes étudiants…

Lire la page "Apprendre" pour plus d'informations


Évoluer professionnellement, s’orienter

  • Ça fait 15 ans que je travaille dans cette entreprise et j’ai envie d’autre chose, je ne sais pas si c’est possible.
  • Je vais prendre ma retraite, Je ne veux pas me sentir inutile, mais j’aimerais trouver quelque chose qui me convienne.
  • J’ai pris un boulot « alimentaire » à la naissance de mon fils et maintenant, j’aimerais faire quelque chose qui m’intéresse.
  • J’ai envie de reprendre une formation, mais je ne sais pas laquelle.

Le bilan de compétences de 24 heures réparties sur trois mois (dont 16h en entretien et 8h en démarches) pour :

  • Analyser son parcours professionnel,
  • Identifier les compétences acquises,
  • Explorer l’environnement professionnel,
  • Déterminer un projet et les moyens de sa mise en œuvre.

L’entretien d’orientation (nombre variable en fonction des besoins) pour :

  • Approfondir la réflexion,
  • Rechercher des informations concrètes,
  • Rédiger lettres et CV….

Pouvoir dire ensuite :

  • Je ne pensais pas que je pouvais envisager de changer de secteur professionnel, ça m’a donné confiance.
  • Je n’avais jamais eu à chercher de travail, ça s’était toujours fait par relations, maintenant, je vais savoir me présenter dans de bonnes conditions.
  • Je croyais vraiment qu’il fallait que je retourne en formation, je ne pensais pas que mon expérience était aussi riche.

Lire la page "S'orienter" pour plus d'informations


Évoluer professionnellement en faisant valider son expérience

  • J’ai besoin de ce diplôme, car j’aimerais maintenant devenir formatrice.
  • J’aurais bien suivi un cursus de formation, mais mon employeur ne veut pas alors j’ai pris la voie de la VAE.
  • Cela fait 5 ans que je suis considéré comme un éducateur, j’aimerais être reconnu par le diplôme.

La Validation des Acquis de l’Expérience, avec huit entretiens répartis sur 4 à 6 mois (complétés par des échanges téléphoniques et par courriel) pour :

  • Analyser son expérience professionnelle,
  • Repérer les ressorts théoriques de son action,
  • Communiquer son expérience en rédigeant le dossier de validation (livret 2).

Pouvoir conclure :

  • Cela m’a donné confiance déjà dans mon environnement professionnel ; j’ai retrouvé de l’intérêt à ce que je fais et même des idées pour faire évoluer les choses.
  • Je me sens plus sûre de moi et je vais me mettre à chercher du travail ailleurs.
  • J’ai beaucoup évolué pendant la rédaction de mon livret, je ne vois plus mon métier de la même manière.

Lire la page "S'orienter" pour plus d'informations